Retirer une tique de votre animal

Publié par Vetools le

Retirer une tique, ou pire, des tiques de votre animal peut ne pas être agréable, mais il est important de le faire rapidement et correctement. Une fois que vous savez comment faire, ce sera un processus assez facile.

Parce qu’elles peuvent transporter des organismes infectieux, les tiques infectent chaque année des milliers d’animaux et de personnes atteintes de maladies comme la maladie de Lyme, la babésiose et l’ehrlichiose, entre autres. La transmission des agents pathogènes peut se produire très rapidement : moins de 24 heures après une morsure. Ainsi, plus tôt vous retirerez la tique, moins votre animal aura de chance d’être infecté.

Une tique possède un corps en une seule pièce. Les barbes en forme de harpon de sa bouche s’attachent à un hôte pour se nourrir. Les pattes identiques à celles des crabes et une sécrétion collante aident à maintenir la tique à l’hôte. La taille des tiques varie de presque impossible à voir à l’œil nu, à celles de la taille d’un doigt humain. La France compte 3 espèces principales de tiques. Elles peuvent survivre – et prospérer – dans les bois, les herbes de plage, les pelouses, les forêts et même les zones urbaines. Les tiques ne sont pas non plus des mangeurs difficiles : elles se nourrissent de mammifères, d’oiseaux et même d’autres insectes.

Comment retirer une tique correctement ?

L’utilisation d’une paire de pinces est le moyen le plus commun pour enlever une tique. Mais pas n’importe quelle pince à épiler ne fonctionnera : la plupart des pinces à épiler ont de grosses pointes émoussées.

crochet à tiques

Il faut utiliser un crochet à tiques. C’est particulièrement utile si vous vivez dans une région où les tiques sont denses et où votre animal accueille fréquemment ces petites créatures. On positionne le crochet contre la peau et on avance la fente en abordant le parasite de côté, au niveau de sa tête. Il suffit ensuite de faire tourner le crochet en le soulevant très légèrement. La tique se détache alors après deux ou trois tours.

Pour connaître les régions les plus touchées par les tiques, rendez-vous sur ce lien.

Attention :

  • N’enlevez jamais une tique avec vos doigts – ce n’est pas seulement inefficace, la compression pourrait injecter de la salive, qui est infectieuse.
  • N’utilisez pas de pince à épiler : en plus du risque d’injection de salive, cela pourrait laisser le rostre, et causer une infection.
  • Après avoir retiré la tique, assurez-vous de bien vous laver les mains, de nettoyer le site de la morsure avec de l’alcool à friction et rincer le crochet à tiques avec un désinfectant.

Cinq faits sur les tiques :

  1. Saviez-vous que les tiques ne sont pas des insectes ? Avec leurs huit pattes et leur classification arachnide, ce sont en réalité des acariens.
  2. Les tiques ne se reproduisent que lorsqu’elles se nourrissent.
  3. Elles peuvent être trouvées dans presque chaque partie du monde, et peuvent survivre à un éventail de climats.
  4. Les tiques ne peuvent pas sauter sur votre animal, contrairement aux puces. Elles attendent dans l’herbe ou les buissons et s’agrippent à un hôte potentiel passant par là.
  5. Une tique femelle peut pondre plus de 3 000 œufs d’un coup, et pour certaines espèces, le nombre s’élève jusqu’à 20 000.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *